Le cadre d’application du principe LMNP

Si elle est beaucoup moins répandue que la location vide, la location meublée connaît depuis quelques années un succès grandissant, notamment grâce à une fiscalité plus clémente. Le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) est un régime fiscal particulièrement avantageux qui permet de se constituer un solide patrimoine tout en se garantissant un revenu complémentaire bénéficiant de conditions fiscales plus douces.

la-cadre-application

Les avantages LMNP

La location en meublé présente de nombreux avantages. Même si les dépenses sont plus importantes, la rentabilité d’un investissement en meublé est souvent supérieure, les loyers perçus étant en règle générale 15 à 25 % plus élevés qu’en location vide pour un bien équivalent. Le caractère temporaire de ce type de location permet en outre aux propriétaires d’être moins confrontés aux impayés, mais aussi de récupérer plus facilement leur bien grâce à une durée de bail qui peut être très courte.

En matière fiscale, les avantages LMNP peuvent s’avérer particulièrement intéressants. À la différence des locations vides, les loyers perçus ne sont pas imposés comme des revenus fonciers, mais comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Jusqu’à 32 900 euros de recettes générées par la location meublée, le propriétaire peut opter pour le régime micro-BIC, ce qui lui permet un abattement forfaitaire de 50 % sur le bénéfice imposable. Ce régime est donc intéressant dans le cas où les charges réelles ne dépassent pas 50 % des recettes. En revanche, comme les charges réelles ne sont dans ce cas pas déductibles, il est impossible de générer un déficit. Au-dessus de 32 900 euros, le régime réel s’applique et permet de déduire les charges réelles comme les intérêts d’emprunt, les charges locatives, les impôts fonciers ou l’amortissement du bien hors terrain.

Éligibilité et conditions spécifiques

Pour être considéré comme Loueur en Meublé Non professionnel il ne faut pas être inscrit au registre du commerce, et ne pas retirer de l’exploitation du bien des recettes annuelles supérieures à 23 000 euros ou qui excèdent les revenus du foyer fiscal. Les biens immobiliers permettant les avantages LMNP peuvent être des locaux d’habitation meublés, mais aussi des gîtes ruraux, des logements acquis dans une résidence hôtelière ou de tourisme, ou encore dans une maison de retraite. L’achat d’un logement neuf dans une résidence de service permet en outre de récupérer entièrement la TVA au bout de 20 ans d’exploitation.

Les avantages LMNP sont donc nombreux, notamment en matière fiscale, ce qui fait de la location en meublé un investissement patrimonial intéressant, en particulier sur longue période.

Top